Broche, vers 1940.

Cette ravissante broche, qui imite presque à la perfection la nature, est en or jaune, platine, rubis, diamants et émail. Les feuilles ont été stylisées pour donner plus d’allant à l’ensemble ainsi que pour contraster avec les fruits qui pointent vers le bas, conférant ainsi un grand équilibre à l’ensemble. Anonyme et venant d’une collection privée, elle a été vendue par Sotheby’s en 2009, au prix de 50 000$ (estimée à 20 000/ 30 000$).

Ruby, green enamel and diamond strawberry brooch, Circa 1940 ~ Round, single-cut and baguette diamonds weighing a total of approximately 5.00 carats, mounted in gold and platinum.

Plusieurs styles coexistent durant les années 40. Si l’on voit beaucoup de bijoux plutôt massifs comme les bijoux Tank aux formes géométriques, on a aussi pris l’habitude de traiter le métal comme un tissu (Van Cleef & Arpels par exemple, avec sa série de bijoux dentelle). Mais on ne délaisse pas pour autant le style naturaliste, qui s’illustre ici dans une grande pureté de forme et de couleurs.

Ce contenu a été publié dans Bijoux et Joaillerie, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.