L’Histoire des Soldes

Actualité mode oblige, aujourd’hui vous avez le droit à un petit topo sur les soldes!

Savez-vous que cette période de vente au rabais est en fait très ancienne? Elle est étroitement liée à l’évolution du commerce, en fait elle en découle directement.

Au XIXème siècle, surtout dans le troisième quart, alors que la mode au sens moderne du terme commence à apparaître avec les premiers grands couturiers, les premières enseignes de grande distribution ouvrent leur portes. Certaines, comme le Bon Marché, existent toujours.

Fichier:Au Bon Marché (vue générale - gravure).jpg

Le fondateur de ce grand magasin est Aristide Boucicault. Entrepreneur, homme d’affaire de talent, il commence très bas comme commis chapelier (une sorte d’assistant) dans la boutique de son père. Originaire de l’Orne, il s’installe à Paris et entre en 1834 au magasin Le Petit Saint Thomas, d’où il sort onze ans plus tard comme chef de rayon. Mais le magasin ferme et Boucicault doit retrouver du travail. Il rencontre deux frères, les Videaux, qui ont fondé le premier Bon Marché, une mercerie, et avec qui il s’associe. En 1863, il concrétise enfin le rêve qu’il avait fait en 1855, en visitant l’Exposition Universelle: créer un grand magasin dédié à la consommation féminine, conçu dans le but d’inciter aux achats. Il vient de rencontrer un patissier qui a fait fortune aux Etats-Unis et qui lui prête de quoi fonder le nouveau Bon Marché. Il rachète les parts de ses associés, transforme et agrandi le magasin, fait construire de nouveaux bâtiments en 1869, et finalement offre en 1887 plus de 52 000 m² de surface de vente. Il innove dans la façon de vendre: entrée libre dans le magasin (on peut entrer et ressortir sans avoir rien acheté), étiquetage des produits, échange et remboursement de marchandises, et déstockage.

C’est là qu’intervient l’idée de vente au rabais, les soldes. Pour écouler ses invendus, inévitables puisqu’il doit produire en grande quantité pour satisfaire sa clientèle, il vend sa production de la saison précédente à prix extrêmement réduits.

En 1906, on légifère sur les soldes pour la première fois. En 1962, on précise les contours de la nature des soldes (ces soldes ne doivent être appliqués que sur des produits neufs, tout objet d’occasion en étant exclu). En 1996, enfin, un nouveau décret établie la durée légale des soldes. En 2008, les soldes ont des dates légales dans toute la France, auxquelles s’ajoutent deux semaines supplémentaires modulable au gré des commerçants.

Ce contenu a été publié dans Divers, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.