Les Collections du Met #10: Lalique, vers 1897.

Le Met Museum possède un somptueux collier de René Lalique. Il est en or, ajouré d’émaux, d’opales et d’améthystes. Ce créateur était très proche de la nature et il aimait représenter les belles courbes et lignes des animaux. Beaucoup d’oiseaux figurent à son bestiaire: coq (un peigne), hirondelles, grues… Sur ce collier, ce sont des cygnes émaillés de bleu qui, cachés dans les hautes herbes, veillent sur une améthyste. Ils sont rassemblés par les bras d’une femme stylisée, représentée nue, et dont les bras se fondent pour former la bordure du médaillon. En alternance avec les pendentifs aux cygnes, sont des médaillons ornés de magnifiques opales irisée.

Lalique se gardait d’utiliser des pierres précieuses, il préférait utiliser des pierres semi précieuses ou des matériaux nobles comme le corail, les bois précieux, l’ambre… C’est ce qui confère à son oeuvre cette atmosphère si particulière, à la fois insolite et romantique. Ce collier a été créé pour sa deuxième femme.

lalique

lalique2

Ce contenu a été publié dans Les Collections du Met, Séries, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.